Améliorer la prise en charge des violences liées au genre au Nigéria

Médecins du Monde intervient depuis 2016 au Nord Est du Nigeria dans l’état du Borno, particulièrement pauvre et durement touché par une crise violente et continue depuis 2009. Dans cet état, 1,8 M de personnes ont été déplacées, dont 60 % de femmes et de filles et 700 000 femmes et jeunes filles en âge de procréer ont subi des violences sexuelles.

La Fondation Médecins du Monde a financé en 2019 un travail de recherche de terrain de l’ONG américaine Population Council, qui vise à réduire les délais de prise en charge et améliorer sa qualité, ainsi que l’impact de la prévention des violences liées au genre. 

50 personnes – survivant·es ayant consulté ou non, leaders communautaires, membres des familles ou des communautés concernées – ont été interviewées dans le cadre de ce projet afin d’analyser avec précision les conditions d’exercice des violences, les barrières culturelles et économiques au recours au soin, ainsi que les attitudes à développer chez les soignants.